Statistiques démographiques

Introduction
Sources administratives
Recensement et Enquêtes
ODD
Introduction

L’Observatoire économique et statistique d’Afrique subsaharienne (AFRISTAT) est un institut de renforcement des capacités statistiques et d’harmonisation des concepts et méthodes nécessaire à l’exécution et au suivi de l’intégration économique régionale. Crée en 1993 pour répondre efficacement aux nouveaux défis statistiques, il regroupe aujourd’hui vingt-deux (22) pays. Son objectif général est de « contribuer à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi et évaluation des politiques de développement de la statistique des États d’Afrique subsaharienne ».

Le troisième Programme stratégie de travail d’AFRISTAT 2017-2021 (PSTA 2017-2021) a mis l’accent sur la production statistique dans un contexte marqué par les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. A travers l’Orientation 2 «  Élargissement des interventions aux nouveaux domaines en rapport avec les initiatives nationales, régionales et internationales de développement de la statistique et promotion des méthodes alternatives et complémentaires », AFRISTAT étendra et renforcera son intervention auprès des États membres dans la production et l’amélioration de l’offre des statistiques sectorielles.

Les statistiques sociodémographiques disponibles dans les États membres d’AFRISTAT émanent des sources administratives et pour une grande part des recensements de la population et des enquêtes auprès des ménages.

Sources administratives
Recensement et Enquêtes

En dépit des difficultés à mobiliser les ressources financières et humaines, les recensements de population et les enquêtes auprès des ménages constituent la première source pour la production des statistiques sociodémographiques dans les Etats membres d’AFRISTAT en raison des difficultés d’utilisation des données de sources administratives pour produire ces statistiques.

La spécificité du recensement général de population et de l’habitat réside dans le caractère exhaustif de cette opération d’observation de la population. Trois objectifs principaux lui sont assignés à savoir : i) le dénombrement de la population au niveau géographique le plus fin ; ii) le recueil des informations sociodémographiques et iii)  la constitution d’une base de sondage. AFRISTAT est particulièrement sensible aux deux derniers objectifs qui établissent le lien entre le recensement de la population et le système d’enquêtes auprès des ménages.

AFRISTAT apporte son appui technique aux Etats membres dans le domaine de la mise en œuvre des recensements et enquêtes auprès des ménages, indispensables pour la gestion économique et social du développement, depuis son premier programme de travail PROSMIC (Programme statistique minimum commun). Ce travail s’est poursuivi avec les deux programmes qui ont suivi à savoir le PSTA 1 (2006-2010) et le PSTA 2 (2011-2015). Des appuis directs aux Etats membres et des ateliers de formation des cadres nationaux sont organisés et abord tout le processus de mise en œuvre des opérations de collecte. Ces appuis ont permis d’assurer dans certaines mesures la comparabilité et l’harmonisation des statistiques produites dans les Etats membres d’AFRISTAT.

L’enquête Régionale Intégrée sur l’Emploi et le Secteur Informel du PSR-UEMOA 2015-2020

Dans le cadre du Programme Statistique Régional (PSR) de l’UEMOA 2015-2020, AFRISTAT a appui les huit (08) pays de l’UEMOA pour la réalisation de l’Enquête Régionale Intégrée sur l’Emploi et le Secteur Informel. Cette enquête réalisée sur une base harmonisée, a aussi permis de renforcer les capacités des Etats membres dans la conduite et le traitement des enquêtes auprès des ménages.

Les statistiques sociodémographiques produites sur une base harmonisée ont donné lieu à des rapports nationaux comparables et régionaux.

L’ERI-ESI devrait être réalisée simultanément dans les huit pays de l’union mais pour certaines raisons, elle a été réalisée en:

  • 2017: Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo
  • 2018: Bénin, Burkina Faso et Guinée-Bissau

Le questionnaire ménage comporte les modules suivants :

  • Identification du ménage
  • Caractéristiques du logement des ménages
  • Possession des biens du ménage
  • Composition des ménages et caractéristiques des membres
  • Formation professionnelle de base
  • Migration internationale de la main d’œuvre

Le questionnaire individuel emploi est administré à chaque membre du ménage ayant au moins 10 ans  (sans les visiteurs). Il comprend les modules ci-après :

  • la situation dans l’emploi
  • l’activité principale
  • la satisfaction générale dans l’emploi et dans le travail en activité principale
  • les activités secondaires
  • la satisfaction générale dans l’emploi et dans le travail en activités secondaires
  • la protection sociale
  • la formation professionnelle et stage de perfectionnement
  • les problèmes rencontrés sur le lieu de travail
  • la recherche d’emploi par les actifs occupés
  • le chômage
  • la trajectoire et perspectives
  • les revenus hors emploi
  • la paix et la sécurité
  • la gouvernance démocratique

Les deux dernières sections (paix et sécurité et gouvernance démocratique) sont administrés aux personnes âgées de 18 ans et plus.

De par sa composition, l’ERI-ESI permet de disposer d’indicateurs sociodémographiques pertinents au niveau pays et au niveau régional pour le suivi du développement. Il a pris en compte les indicateurs des agendas 2030 et 2063.

Efforts dans les Etats membres pour disposer de statistiques sociodémographiques à jour

Les Etats membres d’AFRISTAT, malgré les difficultés de mobilisation des ressources financières et humaines, arrivent à réaliser les recensements de population et enquêtes sociodémographiques. Les opérations de terrain couvrant le territoire national ont été catégorisées en trois types : les Recensements Généraux de la Population et de l’Habitation, Les enquêtes couvrant le champ démographique et santé et les autres enquêtes auprès des ménages.

Depuis les années 60, 96 Recensements généraux de la population et de l’habitation ont été organisés dans les 22 Etats membres d’AFRISTAT avec une moyenne de 4 RGPH par pays et 12 pays ont organisé leur dernier RGPH après 2010. Ces données constituent une source importante pour apprécier les progrès réalisés jusqu’au niveau administratif le plus fin même si dans certains cas la périodicité de dix ans n’est pas respectée.

Le cycle 2020 des recensements généraux de la population et de l’habitation verra une innovation majeure dans la plupart des pays : l’utilisation des smartphones pour la collecte des données. Par ailleurs, des réflexions doivent être menées afin d’identifier des approches innovantes de collecte des données dans les pays en conflit et post-conflit afin de disposer de données fiables permettant d’établir des plans de développement et des feuilles de routes pour la reconstruction.

Concernant les enquêtes couvrant le champ démographique et santé, les instituts nationaux de la statistique réalisent des Enquêtes Démographique et de Santé avec l’appui technique de ICF Macro et des Enquêtes par grappes à indicateurs multiples avec l’appui technique et financier de l’UNICEF. Dans les Etats membres d’AFRISTAT, 130 enquêtes auprès des ménages couvrant le champ démographique et santé ont été organisées. Ces deux programmes internationaux d’enquêtes auprès des ménages ont permis aux pays de disposer de statistiques sociodémographiques comparables dans le temps et dans l’espace.

En sus des enquêtes issues des programmes internationaux, les Etats membres initient d’autres enquêtes auprès des ménages couvrant des volets multiples souvent sous la forme des enquêtes modulaires ou intégrées. Les champs couverts par ces enquêtes sont : les conditions de vie des ménages, la scolarisation, l’emploi et le marché du travail y compris le travail des enfants, les dépenses de consommation, la sécurité alimentaire et la nutrition, la migration, la gouvernance, paix et sécurité, le secteur informel, etc. Les statistiques issues de cette dernière catégorie portent sur les opérations organisées depuis 2010 dans les Etats membres concernant les conditions de vie, l’emploi, les dépenses de consommation et le secteur informel.

Tableau 3 : Opérations statistiques d’envergure nationale dans les Etats membres d’AFRISTAT

Pays

Recensement Général de la Population et de l'Habitation depuis 1955 [1]

Enquête Démographique et de Santé (EDS)/ Enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS)[2]

Autres enquêtes auprès des ménages depuis 2010[3]

Bénin

 RGPH (1979 ; 1992 ; 2002 ; 2013)

EDS (1996 ; 2001 ; 2006 ; 2011-12 ; 2017-18)

MICS (2014)

 Conditions Vie (2010 ; 2011 ; 2013 ; 2015 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Emploi (2010 ; 2011 ; 2012 ; 2014 ; 2015 ; 2018 ; 2019)

Dépenses (2010 ; 2011 ; 2015 ; 2018 ; 2019)

Secteur informel (2018)

Burkina Faso

 RGPH (1976 ; 1985 ; 1996 ; 2006)

EDS (1993 ; 1998-99 ; 2003 ; 2010 ; 2014 ; 2017-18)

MICS (1996 ; 2006)

 Conditions Vie (2009-10 ; 2014 ; 2015 ; 2018 ; 2019)

Emploi (2009-10 ; 2014 ; 2015 ; 2018 ; 2019)

Dépenses (2009-10 ; 2018 ; 2019)

Secteur informel (2015 ; 2018)

Burundi

 RGPH (1979 ; 1990 ; 2008)

EDS (1987 ; 2010 ; 2012 ; 2016-17)

MICS (1996 ; 2000 ; 2005) 

 Conditions Vie (2013-14 ; 2018)

Emploi (2013-14)

Dépenses (2013-14)

Secteur informel ( )

Cameroun

 RGPH (1976 ; 1987 ; 2005)

EDS (1991 ; 1998 ; 2004 ; 2011)

MICS (2000 ; 2006 ; 2014)

 Conditions Vie (2010 ; 2014)

Emploi (2010 ; 2014)

Dépenses (2014)

Secteur informel (2010)

Cap Vert

 RGPH (1960/ 1970 ; 1980 ; 19990 ; 2000 ; 2010)

EDS (2005)

 Conditions Vie (2010 ; 2013 ; 2014 ; 2015 ; 2016 ; 2017 ; 2018)

Emploi (2010 ; 2013 ; 2014 ; 2015 ; 2016 ; 2017 ; 2018)

Dépenses (2015)

Secteur informel ( )

Centrafrique

 RGPH (1974 ; 1988 ; 2003 ; 2015)

EDS (1994-95 ; 2010)

MICS (1996 ; 2000 ; 2006 ; 2010 ; 2018-19)

 Conditions Vie (2010)

Emploi ( )

Dépenses ( )

Secteur informel ( )

Comores

 RGPH (1958 ; 1966 ; 1980 ; 1991 ; 2003)

 EDS (1996 ; 2012)

MICS (2000)

Conditions Vie ( )

Emploi ( )

Dépenses ( )

Secteur informel ( )

Congo

 RGPH (1974 ; 1984 ; 2007)

EDS (2005 ; 2011-12)

MICS (2014-15)

Conditions Vie (2012)

Emploi (2012)

Dépenses ( )

Secteur informel (2012)

Côte d'Ivoire

 RGPH (1975 ; 1988 ; 1998 ; 2014)

EDS (1994 ; 1998-99 ; 2011-12)

MICS (1996 ; 2000 ; 2006 ; 2016)

Conditions Vie (2013 ; 2015 ; 2016 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Emploi (2013 ; 2015 ; 2016 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Dépenses (2015 ; 2018 ; 20199)

Secteur informel (2016 ; 2017)

Djibouti

 RGPH (1960 ; 1983 ; 2009)

 MICS (2006)

Conditions Vie (2015 ; 2017)

Emploi (2015 ; 2017)

Dépenses (2015 ; 2017)

Secteur informel (2015 ; 2017)

Gabon

 RGPH (1960 ; 1969 ; 1981 ; 1993 ; 2003 ; 2013)

 EDS (2000 ; 2012)

MICS (1996)

Conditions Vie (2017)

Emploi (2017)

Dépenses (2017)

Secteur informel ( )

Guinée

 RGPH (1960 ; 1966 ; 1972 ; 1983 ; 1996 ; 2013)

 EDS (1999 ; 2005 ; 2012 ; 2018)

MICS (1996 ; 2016)

Conditions Vie (2010 ; 2012 ; 2018)

Emploi (2010 ; 2012 ; 2018)

Dépenses (2012)

Secteur informel (2012)

Guinée Equatoriale

 RGPH (1960 ; 1983 ; 1994 ; 2002 ; 2015)

 EDS (2011)

MICS (2000)

Conditions Vie ( )

Emploi ( )

Dépenses ( )

Secteur informel ( )

Guinée-Bissau

 RGPH (1960 ; 1970 ; 1979 ; 1991 ; 2009)

 MICS (1996 ; 2000 ; 2006 ; 2010 ; 2014 ; 2018-19)

Conditions Vie (2010 ; 2018 ; 2019)

Emploi (2010 ; 2018 ; 2019)

Dépenses (2010 ; 2018 ; 2019)

Secteur informel (2018)

Madagascar

 RGPH (1964 ; 1975 ; 1993)

 EDS (1992 ; 1997 ; 2003-04 ; 2008-09 ; 2011 ; 2013 ; 2016)

MICS (1995 ; 2000 ; 2018)

 Conditions Vie (2010)

Emploi (2010)

Dépenses (2010)

Secteur informel (2010)

Mali

 RGPH (1976 ; 1987 ; 1998 ; 2009)

 EDS (1987 ; 1995-96 ; 2001 ; 2006 ; 2012-13 ; 2015 ; 2018)

MICS (1996 ; 2009-10 ; 2015)

Conditions Vie (2011, 2013 à 2019)

Emploi (2011 ; 2013 à 2019)

Dépenses (2011 ; 2013 à 2019)

Secteur informel (2017)

Mauritanie

 RGPH (1976 ; 1988 ; 2000 ; 2013)

 EDS (2000-01)

MICS (1995-96 ; 2007 ; 2011 ; 2015)

Conditions Vie (2012 ; 2014 ; 2017)

Emploi (2012 ; 2014 ; 2017)

Dépenses (2014)

Secteur informel (2012 ; 2017)

Niger

 RGPH (1977 ; 1988 ; 2001 ; 2012)

 EDS (1992 ; 1998 ; 2006 ; 2012)

MICS (1996 ; 2000)

Conditions Vie (2010 ; 2011 ; 2012 ; 2013 ; 2014 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Emploi (2011 ; 2012 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Dépenses (2011 ; 2018 ; 2019)

Secteur informel (2012 ; 2017)

Sao-Tomé et Principe

 RGPH (1960 ; 1970 ; 1981 ; 1991 ; 2001 ; 2012)

 EDS (2008-09)

MICS (1996 ; 2000 ; 2006 ; 2014 ; 2019)

Conditions Vie ( )

Emploi ( )

Dépenses ( )

Secteur informel ( )

Sénégal

 RGPH (1955 ; 1976 ; 1988 ; 2002 ; 2013)

 EDS (1986 ; 1992-93 ; 1997 ; 2005 ; 2010-11 ; 2012-13 ; 2014 ; 2015 ; 2016 ; 2017)

MICS (1996 ; 2000)

Conditions Vie (2011 ; 2016 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Emploi (2011 ; 2016 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Dépenses (2018 ; 2019)

Secteur informel (2011 ; 2017 ; 2018)

Tchad

 RGPH (1968 ; 1989 ; 1993 ; 2009)

 EDS (1996-97 ; 2004 ; 2014-15)

MICS (2000 ; 2010 ; 2019))

Conditions Vie (2011 ; 2018-19)

Emploi (2011 ; 2018-19)

Dépenses (2011 ; 2018-19)

Secteur informel (2011 ; 2018-19)

Togo

 RGPH (1961 ; 1970 ; 1981 ; 1993 ; 2010)

 EDS (1988 ; 1998 ; 2013-14 ; 2017)

MICS (1996 ; 2000 ; 2006 ; 2010)

Conditions Vie (2011 ; 2015 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Emploi (2011 ; 2014 ; 2015 ; 2017 ; 2018 ; 2019)

Dépenses (2011 ; 2015 ; 2018 ; 2019)

Secteur informel (2017)

 

Au niveau des statistiques sur le marché du travail, l’Observatoire continue ses activités de mise à jour des et de renforcement des capacités des experts pays.

A la faveur de l’organisation de la 19ème Conférence internationale des statisticiens du travail qui a eu lieu à Genève en octobre 2013, le modèle du questionnaire emploi utilisé dans certains Etats membres ainsi que les méthodes de calcul des indicateurs ont été adaptés aux résolutions et directives concernant la mesure du travail. Ces outils ont été utilisés pour la réalisation de l’Enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel (ERI-ESI) dans les Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA).

En avril 2017, un atelier régional de renforcement des capacités en statistiques du travail des experts des Etats membres d’AFRISTAT a été organisé à Lomé (Togo). Cet atelier a permis en autre de partager le contenu de la nouvelle résolution concernant les statistiques du travail, de l'emploi et de la sous-utilisation de la main d’œuvre et de présenter le questionnaire de l’ERI-ESI.

 

Organisation des réflexions en matière de recensements

Bien au-delà de l’organisation et de la participation aux ateliers, des réflexions en matière de recensement ont été initiées par AFRISTAT, notamment la réflexion sur la mise en œuvre d’un recensement général de la population et de l’habitation simultané et harmonisé (RGPH_S_H) et l’étude des coûts de recensements dans les états membres d’AFRISTAT.

Cette réflexion sur un recensement général de la population et de l’habitat simultané et harmonisé s’est focalisée sur les motifs d’une implication régionale dans la réalisation d’une telle opération et sur le processus de réalisation d’un recensement de population rentable, pertinent et à moindre coût. Du point de vue technique, la réflexion a mis également en avant l’importance et la nécessité pour les pays membres de l’Union de disposer des mêmes définitions et concepts liés au recensement, conformément aux recommandations des Nations Unies, en vue d’une comparaison régionale et internationale, ainsi que les atouts en matière d’informations sur les migrations dans la sous-région. Cette réflexion a fait l’objet d’une validation par le Comité scientifique d’AFRISTAT et a rencontré l’adhésion de la Commission de l’UEMOA qui a accepté de s’associer à AFRISTAT pour la poursuite de la réflexion. A court terme, la collaboration entre les deux institutions  permettra d’étudier le cadre institutionnel de la mise en œuvre d’une telle opération et de la demande d’informations démographiques.

Du fait du retrait de plus en plus prononcé des Partenaires Techniques et Financiers traditionnels au financement et à la participation aux RGPH, la poursuite de la réflexion est plus que jamais d’actualité. Elle nécessite l’intégration des informations relatives aux différentes opérations de recensement, mais également la participation des responsables nationaux afin de créer une adhésion à la mise en œuvre d’un RGPH-SH sur le long terme. Une analyse approfondie et une coopération technique entre les pays permettront non seulement une synergie pour la mise en œuvre d’une approche commune, mais également une meilleure mobilisation des ressources, notamment humaine, sur le long terme.

Si les défis de développement diffèrent peu d’un pays à l’autre, les objectifs de développement durable (ODD) et la stratégie de lutte contre la pauvreté restent les défis majeurs pour l’ensemble des pays de l’Union. Le RGPH_S_H pourrait se justifier par le fait que les défis relevés sont transnationaux tels que la pauvreté, les maladies infectieuses (paludisme, VIH/SIDA). Ainsi, les limites des approches nationales et fragmentées sont de plus en plus apparentes face à l’ampleur des externalités inhérentes à la «transnationalité» des défis. Le RGPH-SH permettrait ainsi de répondre au suivi/évaluation des stratégies régionales de lutte contre la pauvreté.

Quant à l’étude sur les coûts de recensements dans les états membres, elle est née, d’une part, de la difficulté que rencontrent les pays dans la mobilisation des ressources, de la volonté de mettre en œuvre la recommandation du 12ème Conseil scientifique d’AFRISTAT et du 18ème comité de direction relative à l’approfondissement des réflexions sur l’analyse détaillée des coûts des opérations de recensements et sur le recensement général de la population et de habitation simultané et harmonisé, d’autre part, pour renforcer la dimension observatoire d’AFRISTAT à travers la mise en place d’une base de métadonnées sur les RGPH des pays membres. A cet effet, AFRISTAT a élaboré un questionnaire afin de collecter auprès des Etats membres, les informations relatives à la réalisation des recensements en Afrique, notamment sur les coûts.

Projections démographiques

Dans le domaine des projections démographiques, AFRISTAT a élaboré à l’intention des Etats membres, dans le souci d’harmoniser les approches, un guide d’élaboration des projections démographiques et continue d’apporter son appui aux Etats dans l’élaboration des projections démographiques et la formation des cadres.

https://international.ipums.org. Les recensements après 1955.

[2]  Pour les EDS https://dhsprogram.com/Where-We-Work/Country-List.cfm et pour les MICS https://mics.unicef.org/surveys

 

[3] A partir des sites internet des Instituts nationaux de la statistique des Etats membres d’AFRISTAT couvrant les champs : conditions de vie, emploi, dépenses, secteur informel.

ODD

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont un ensemble d’objectifs
votés le 2 août 2015 par les 193 pays membres de l’Organisation des Nations Unies (ONU), pour arriver à un développement international, notamment en éradiquant la pauvreté, en protégeant la planète et en garantissant la prospérité pour tous d’ici 2030.

Les ODD sont une thématique transversale et toute l’activité d’AFRISTAT contribue à la mesure des progrès réalisés par les pays dans différents domaines et pour les cibles des ODD en particulier.

Un cadre de suivi-évaluation a été mis en place au niveau mondial pour l’agenda 2030 et le suivi et évaluation nécessite un nombre sans précédent de données à recueillir et donc d’importants efforts à fournir par les systèmes statistiques nationaux. C’est pourquoi, AFRISTAT a élargi son domaine d’intervention à l’appui aux pays pour le suivi de des ODD et de l’agenda 2063. L’accompagnement d’AFRISTAT, qui est habilité à réaliser des compilations de données statistiques ainsi que des analyses économiques et sociales sur les Etats membres, est donc une opportunité pour les Etats de renforcer leurs capacités et de faire face à cet important défi de suivi-évaluation des deux agendas.

Enquête sur les dispositifs institutionnels et organisationnels pour le suivi des ODD

AFRISTAT a réalisé une enquête sur les dispositifs institutionnels et organisationnels pour le suivi des ODD dans ses Etats membres. L’objectif visé par cette enquête est de mieux connaitre les spécificités de chaque Etat membre dans ce domaine et planifier des interventions adaptées aux différents contextes.

Mise en place d’un groupe technique de travail sur les ODD

Dans le cadre de l’appui aux pays pour le suivi évaluation des ODD, AFRISTAT a mis en place un groupe technique  de travail réunissant 6 pays pilotes, 4 écoles de statistique africaines et de recherche démographique, l’INSEE et Expertise France. Il s’agit d’un cadre de réflexions sur les actions à mettre en œuvre pour un meilleur suivi des ODD mais aussi un cadre d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques pour aider les pays les moins avancés à tirer des enseignements de ce que les autres ont fait pour mieux avancer.

Appui à la formation des jeunes statisticiens pour le suivi des ODD

AFRISTAT accompagne les écoles de statistique africaines et de recherche démographique dans la formation des jeunes statisticiens et démographes sur la thématique des ODD. Cette activité visais à  informer ainsi qu’à accompagner la formation des élèves de ces établissements au suivi évaluation des ODD. Outre les étudiants, cette activité de sensibilisation est aussi ouverte aux responsables d’institutions publiques, à la société civile ainsi qu’aux partenaires au développement. Ainsi, des journées de sensibilisations pour le suivi des ODD sont organisées.

Evaluation des indicateurs ODD relatifs à la prévalence de la sous-alimentation (2.1.1.) et à l’indice des pertes alimentaires (12.3.1)

AFRISTAT accompagne les pays dans le domaine des statistiques agricoles. Cet accompagnement permet entre autres d’appuyer les pays pour le calcul des indicateurs ODD. Ainsi, un appui a été apporté à trois pays  (le Bénin, le Mali et la Guinée) pour la production des rapports d’analyse sur les bilans alimentaires et le calcul de deux indicateurs ODD  relatifs à la prévalence de la sous-alimentation (2.1.1.) et à l’indice des pertes alimentaires (12.3.1).

Laisser un commentaire